Terrasses & balcons : en profiter en toute légalité

MON ESPACE

 

Vous avez oublié votre mot de passe ?

fermer

   

Merci, un email vous a été envoyé avec votre nouveau mot de passe.

La vie côté KB - Donnez à votre projet toute sa place

ENEWS

Terrasses & balcons : en profiter en toute légalité

terrasses et balcons

C’est l’été, le moment idéal pour profiter des beaux jours sur son balcon ou sa terrasse, mais tout n’est pas permis pour autant ! Tour d’horizon de ce que vous avez le droit de faire et ce qui est à éviter.

Installer des jardinières contre la rambarde de mon balcon ?

Je peux. Il convient cependant, avant toute installation, de consulter le règlement de copropriété. Ce dernier constitue en effet la bible des « droits et des obligations » de chacun. La réglementation concernant les plantations peut varier, mais en règle générale, l’installation de jardinières contre la rambarde de votre balcon est autorisée, uniquement à l’intérieur du garde-corps pour des raisons de sécurité et de respect architectural de la façade de l’immeuble.

Dîner avec mes amis sur ma terrasse et «faire du bruit jusqu’à 22 heures» ?

Je ne peux pas. L’idée commune de pouvoir faire du bruit jusqu’à 22 h relève de la légende urbaine. En réalité, il n’existe aucune tolérance en matière de nuisances sonores. Le tapage, qu’il soit nocturne ou diurne, est de manière identique, puni par la loi. Rien ne vous empêche en revanche d’inviter des amis à dîner en terrasse, mais en toute tranquillité !

Installer un barbecue sur ma terrasse ?

Je peux, mais pas toujours. Par défaut, vous pouvez utiliser un barbecue sauf si le règlement de la copropriété l’interdit. Certains règlements intérieurs apportent des restrictions à l’usage des barbecues, d’autres peuvent mentionner des interdictions totales. Les raisons invoquées sont le plus souvent liées aux risques d’incendie ou de nuisances causées aux voisins. À noter, toutefois, que le barbecue électrique de table (style plancha) sur un balcon ou une terrasse est dans tous les cas utilisable, car il est assimilé à un appareil électroménager d’intérieur. Mais la première règle à respecter est celle de vérifier si les barbecues sont ou non autorisés sur la commune. Les maires peuvent, en effet, interdire l’usage extérieur du barbecue durant certaines périodes de l’année. Cette interdiction est souvent motivée par des raisons de sécurité, par exemple en cas de grande chaleur.

Etendre mon linge librement sur le balcon ?

Je ne peux pas. Cette pratique est le plus souvent interdite pour des raisons esthétiques. L’interdiction vient soit des règlements de copropriété, soit d’arrêtés municipaux. Prenez connaissance de vos droits, en pratique il est possible, selon les copropriétés, d’étendre son linge, à condition qu’il ne soit pas visible de l’extérieur de l’immeuble, ou bien durant certaines heures de la journée.

Installer mon chien sur ma terrasse ?

Je peux. Aucune règle n’empêche de faire séjourner des animaux domestiques dans les espaces extérieurs privatifs, à condition, bien évidemment de ne pas troubler le calme de votre entourage. À défaut, vous pourriez faire l’objet d’une action en justice pour trouble de voisinage.

Faire un jardin sur mon balcon ?

Je peux. Si le règlement intérieur de votre copropriété ne mentionne rien, vous pouvez alors vous adonner aux joies du jardinage. Vous devez cependant respecter quelques règles de sécurité (le poids total de vos pots ne doit pas excéder 350 kg par m2) et de bon sens (si vous souhaitez disposer de plantations imposantes, pensez à vos voisins et taillez-les de manière régulière. Pour l’arrosage, préférez l’arrosoir au jet d’eau !).
 
 

Tous les articles de
C pratique

requires Flash Player 9 or better.

KetB online

Inscription à la Newsletter

Vous êtes déjà inscrit à la newsletter.











Besoin d'un peu d'aide... ?