Comprendre la réglementation thermique 2012

MON ESPACE

  Mot de passe oublié
S'inscrire
 

Vous avez oublié votre mot de passe ?

fermer

   

Merci, un email vous a été envoyé avec votre nouveau mot de passe.

La vie côté KB - Donnez à votre projet toute sa place

ENEWS

Comprendre la réglementation thermique 2012

 réglementation thermique 2012

Elle s’appelle RT 2012, et on n’a pas fini d’en entendre parler. Tous les bâtiments à usage d’habitation dont le permis de construire a été déposé depuis le 1er janvier 2013 doivent désormais répondre à cette nouvelle réglementation thermique. Tour d’horizon en 6 questions.

1. Qu’est-ce qu’une réglementation thermique ?

« Derrière cette expression un peu technique se cache une préoccupation à la fois simple et majeure : comment faire pour que l’habitat consomme moins d’énergie ? », explique Jonathan Chemouil, directeur d’exploitation de la société de conseil Bénefficience, filiale d’Elithis, groupe spécialisé en efficacité énergétique. « Techniquement, la réglementation thermique a pour objectif de vérifier que le bâtiment que l’on construit est conforme à la loi et fixe également la consommation énergétique maximum », précise notre expert.

2. Que prévoit la RT 2012 ?

Issue du Grenelle de l’environnement, la réglementation thermique 2012 impose à toute construction neuve une consommation d’énergie primaire moyenne inférieure à 50 kWh/m²/an. Ce chiffre varie légèrement en fonction des régions. « La consommation d’énergie primaire est divisée par trois par rapport à la précédente RT 2005. Il s’agit d’un grand pas, car cette nouvelle réglementation modifie profondément les exigences en terme d’économie d’énergie », détaille Jonathan Chemouil.

3. Quels sont les moyens mis en œuvre pour parvenir à une telle consommation ?

La RT 2012 laisse aux professionnels une liberté de moyens. Ils peuvent jouer sur plusieurs facteurs en même temps et peuvent agir à la fois sur l’architecture, sur les techniques d’isolation, sur les matériaux ou encore sur les équipements. Pour Jonathan Chemouil, « la conception bioclimatique constitue la grande nouveauté de cette réglementation ». L’architecture bioclimatique prend en compte la bonne orientation du bâtiment, sa forme, l’organisation des espaces de vie ou encore la place accordée aux surfaces vitrées. « Avec la RT 2012, l’éclairage naturel est largement favorisé, les façades vitrées doivent correspondre à au moins un sixième de la surface habitable ».

4. Quels sont les avantages pour les particuliers ?

Dépenser moins d’énergie, c’est bon pour l’environnement mais aussi pour les factures. « La RT 2012 va permettre de diviser la consommation énergétique du bâtiment par trois, ajoute Jonathan Chemouil. Elle implique, par ailleurs, l’installation dans les logements de compteurs communicants, qui vont permettre de suivre la consommation usage par usage : eau chaude, chauffage, éclairage ou encore équipements domestiques électriques. Cette information, accessible via un afficheur, une tablette ou même l’écran de télévision va permettre de sensibiliser le consommateur dans sa recherche d’économies d’énergie. La RT 2012 instaure pour le consommateur un véritable outil d’efficacité énergétique incitant à un éco-comportement».

5. Quel surcoût va entraîner la RT 2012 ?

Les professionnels estiment que, du fait de cette réglementation, le coût de construction augmentera au maximum de 10 % par rapport à la RT2005. « Mais c’est avant tout la valeur de votre appartement qui va y gagner, notamment grâce au bon classement énergétique et la facture d'énergie minorée », souligne notre expert.

6. Que devient le fameux label BBC ?

« Il convient d’abord de bien distinguer le label de la réglementation. Le label est ce qui permet d’inciter à appliquer des exigences bien supérieures à la réglementation, en effet le label BBC équivaut aux performances imposées par la RT2012. ». Le label BBC, (bâtiment basse consommation) était directement associé à la réglementation thermique de 2005, il disparaît donc avec l’arrivée de la RT 2012 applicable aux projets de logements neufs dont les permis de construire seront déposés à partir du 01 janvier 2013. Cette nouvelle règlementation thermique sera accompagnée prochainement de nouveaux labels (HPE et THPE), encore en cours de discussion.

Tous les articles de
C pratique

requires Flash Player 9 or better.

KetB online

Inscription à la Newsletter

Vous êtes déjà inscrit à la newsletter.











Besoin d'un peu d'aide... ?