Immobilier, le placement le plus rentable

MON ESPACE

  Mot de passe oublié
S'inscrire
 

Vous avez oublié votre mot de passe ?

fermer

   

Merci, un email vous a été envoyé avec votre nouveau mot de passe.

La vie côté KB - Donnez à votre projet toute sa place

ENEWS

DECEMBRE 2013

Immobilier, le placement le plus rentable

l'immobilier, un placement rentable Selon une étude du cabinet Asterès réalisée pour le compte du courtier Meilleurtaux, l’immobilier est le meilleur des placements de ces 20 dernières années.

Cette étude, compare les rendements de différents placements sur des périodes de dix ans, depuis 1980. Elle prend comme point de départ, la situation d’un particulier, locataire de sa résidence principale et disposant d'une somme fixe à investir sur une solution de placement à dix ans. Au total, sept types d’investissements ont été étudiés : livret A, actions, obligations d'Etat, Sicav monétaires, assurance-vie fonds euros, or et immobilier.

S’il apparaît que si les actions ont été le placement le plus rentable jusqu'en 1995, l'immobilier a ensuite atteint une très forte rentabilité. Mieux encore, depuis la seconde moitié des années 1990, l'investissement immobilier est le plus rentable des sept étudiés, suivi par l’or, les actions, les obligations, les fonds euros des contrats d'assurance vie et le livret A.

À titre d’exemple, pour 50 000 euros investis dans l’immobilier en 2003, un épargnant pouvait obtenir une rentabilité de 21 % par an et récupérer dix ans plus tard plus de 336 000 euros, contre quelque 220 000 euros sur l’or (16 % de rendement annuel), 106 000 euros en bourse (7,8 % de rendement annuel), 65 000 euros pour un livret A et des Sicav (respectivement 2,7 % et 2,6 % de rendement annuel).

« Les performances de l'immobilier s'expliquent par l'effet de levier du crédit qui permet en quelque sorte de démultiplier l'apport investi, mais aussi et surtout par la très forte valorisation de l'immobilier depuis mi-1990, et en particulier dans les années 2000-2010 durant lesquelles les prix ont plus que doublé », explique le président de meilleurtaux.

Concernant le risque et la volatilité des placements, l’économiste et directeur du cabinet d’étude Asterès précise que : « un risque important ou une forte volatilité est normalement associé à une rentabilité élevée. Or, parmi les placements sur dix ans réalisés entre 1980 et 2003, l'immobilier a défié cette loi en offrant, en moyenne, les rendements les plus élevés pour une volatilité inférieure à celles des actions et de l'or. C'est en cela un placement exceptionnel, même s'il est peu liquide ».

Vous aussi, investissez dans un placement rentable

Tous les articles de
C d'actualité

requires Flash Player 9 or better.

KetB online

Inscription à la Newsletter

Vous êtes déjà inscrit à la newsletter.











Besoin d'un peu d'aide... ?