MON ESPACE

 

Vous avez oublié votre mot de passe ?

fermer

   

Merci, un email vous a été envoyé avec votre nouveau mot de passe.

Financement immobilier

Vous achetez pour la première fois

Vous souhaitez acquérir votre première résidence principale ? Vous pouvez peut-être prétendre à des prêts dits « réglementés »,
c’est à dire aidés par l’Etat.
Leur obtention est conditionnée par des normes déterminées par les Pouvoirs Publics, notamment en termes de plafonds de ressources et de nature du bien.

Prêt à Taux 0% Plus
C’est une avance, sans intérêt, consentie par l’Etat et distribuée par toutes les banques. Non seulement ce prêt est gratuit, mais son remboursement peut-être différé dans le temps.
Le PTZ+ est toujours réservé à des ménages primo-accédant pour l’achat de leur résidence principale mais ils devront désormais répondre à des plafonds de ressources.

Les conditions
Le montant du PTZ + dépend de :
- la composition de la famille
- la localisation géographique du bien (4 zones : A, B1, B2 et C)
- la nature du logement : neuf ou ancien (Si HLM)
- la performance énergétique du logement
- les revenus du ménage

Les conditions de remboursement s’apprécient par comparaison de 2 éléments :
- le Revenu Fiscal de Référence de l’année N-2 pour l’ensemble des personnes devant occuper le logement (l’année N étant l’année d’émission de l’offre de prêt)
- le coût de l’opération divisé par 10
C’est le plus grand des deux éléments ci-dessus qui détermine les modalités de remboursement, après application d’un coefficient familial.

A noter : Dans l'ancien, le PTZ+ est maintenu uniquement et sous conditions, pour l'acquisition d'un logement HLM.
La notion de performance dans le neuf est liée à l’obtention du label BBC
La notion de performance dans l’ancien s’apprécie par la lettre ( A, B, C ou D) du Diagnostique de Performance Energétique (DPE)

Le PTZ+ est un prêt aidé complémentaire cumulable avec tout autre prêt : prêt PAS, prêt conventionné, prêt bancaire libre, prêt épargne logement, prêt 1 % patronal, prêts sociaux, etc...

Le PTZ + ne peut représenter plus de 100 % du ou des autres prêts finançant l’acquisition.
De plus, le PTZ+ ne peux pas dépasser un certain pourcentage du coût de l’opération. Ce pourcentage dépend de :
- La nature de l’opération (Neuf ou Ancien)
- La localisation géographique
- La performance énergétique du logement

Le prêt conventionné (PC)
Accordé sans condition de ressource, le PC doit servir à l'achat d'un logement destiné à votre résidence principale ou à la location. Sous certaines conditions, il permet au propriétaire de bénéficier de l’APL.

Le prêt PAS
Si vos revenus ne dépassent pas un plafond réglementaire, le PAS ouvre droit, sous certaines conditions, au versement de l'APL*, qui viendra directement en diminution de vos charges de remboursement.
* pour savoir si vous êtes susceptible de bénéficier de l’APL, contactez votre Caisse d’Allocations Familiales.

Le prêt Epargne Logement
Si vous avez épargné sous forme de compte (CEL) ou de plan (PEL), vous pouvez utiliser vos droits acquis ainsi que les droits cédés par les membres de votre famille sous certaines conditions, pour obtenir un Prêt Epargne Logement. Le montant du prêt, sa durée et le taux appliqué sont déterminés en fonction des « droits à prêt » acquis pendant la phase d’épargne et les droits éventuellement cédés.

Prêt à Taux fixe :
Avantage : le coût du crédit est connu à l'avance et les mensualités sont identiques pendant toute la durée du prêt. Vous ne prenez aucun risque. Inconvénient : le taux de départ est généralement plus élevé que le taux révisable.

Prêt à Taux revisable
Avantage : le coût d'un emprunt à taux révisable évolue en fonction d'un indice de référence défini dans votre contrat. Au cours de votre remboursement, le taux, et donc le coût de votre emprunt, peuvent diminuer. Inconvénient : le taux révisable peut aussi augmenter pendant la durée du prêt.

Vous achetez avant d’avoir vendu

Vous avez trouvé votre nouveau logement avant que l'ancien ne soit vendu ? Achetez-le sans attendre : le Prêt Relais pallie le décalage de trésorerie.

Le prêt Relais
Il permet d’anticiper la vente de votre bien pour financer votre nouvelle acquisition. Le montant de ce prêt s’élève en général à 70% ou 80% du produit attendu de la vente de votre bien, déduction faite des encours de crédits éventuels.
La durée de votre prêt relais sera adaptée à votre projet, et en particulier en fonction de la date de livraison de votre future habitation.
Les intérêts peuvent être payés périodiquement, ou reportés en fin de prêt. Dans ce cas, ils sont payés en même temps que le capital, lors de la vente du bien.

Le prêt Epargne Logement
Si vous avez épargné sous forme de compte (CEL) ou de plan (PEL), vous pouvez utiliser vos droits acquis ainsi que les droits cédés par les membres de votre famille sous certaines conditions, pour obtenir un Prêt Epargne Logement. Le montant du prêt, sa durée et le taux appliqué sont déterminés en fonction des « droits à prêt » acquis pendant la phase d’épargne et les droits éventuellement cédés.

Comme ces prêts suffisent rarement à financer l'ensemble de d’un projet immobilier, vous pourrez compléter votre financement par un prêt à taux fixe ou à taux révisable.

Vous réalisez un investissement locatif

Investir dans l’immobilier peut vous permettre de constituer un patrimoine tout en vous procurant des revenus réguliers.
Pour réussir votre investissement locatif, recourir au crédit constitue souvent un effet de levier et peut permettre d’optimiser la fiscalité des loyers.
Pour financer un premier investissement locatif, vous disposez de différentes solutions de crédit amortissable, à taux fixe ou à taux révisable « capé », c'est-à-dire que le taux de départ ne peut pas dépasser (à la hausse ou à la baisse) certaines limites. Pour les investisseurs avertis, vous pouvez avoir recours également à la solution de crédit in fine : dans ce cas le capital emprunté est remboursable en une seule fois à la fin du prêt, les intérêts et les cotisations d’assurance étant prélevés périodiquement. Pour permettre le remboursement du capital au terme, un contrat d’assurance vie doit être apporté en garantie.

Pour obtenir le meilleur projet de financement, le plus en adéquation avec vos besoins, Renseignez-vous auprès de votre conseiller bancaire et faites jouer la concurrence !

Nos simulateurs

Nos simulateurs Simulez votre projet immobilier En savoir plus

A la Une

Les offres du moment

KetB online

Inscription à la Newsletter

Vous êtes déjà inscrit à la newsletter.











Besoin d'un peu d'aide... ?